AFS RT 27
Sociologie des intellectuels et de l'expertise: savoir et pouvoir
Vient de paraître: Gisèle Sapiro (dir.), L’espace intellectuel en Europe

Gisèle Sapiro (dir.), L’espace intellectuel européen. De la formation des États-nations à la mondialisation. XIXe-XXIe siècle, Paris, La Découverte, 2009.

Malgré un héritage pretigieux, l’espace intellectuel européen peine à émerger. Les obstacles à sa formation s’inscrivent dans l’histoire de la constitution des États-nations, qui a désintégré la communauté savante européenne. Oscillant entre particularisme et universalisme, l’espace de la culture lettrée se différencie alors aussi entre un pôle littéraire ancré dans la tradition humaniste et un pôle scientifique vers lequel se tournent les sciences sociales naissantes.
Cet ouvrage propose un état des lieux et une réflexion sur cette histoire, marquée par l’essor des professions intellectuelles, la division du travail d’expertise, la circulation des œuvres et des modèles, l’émergence de la figure de l’intellectuel engagé, la compétition entre États-nations, la mise en place de la coopération intellectuelle internationale, les mobilisations politiques transnationales (lutte antifasciste, Mai 68) et, plus récemment, la mondialisation. Il réunit des historiens de la culture et de la littérature, des sociologues et des poli-tistes des différents pays dans une démarche résolument pluridisciplinaire, qui articule comparaison et étude des échanges, méthodes quantitatives et qualitatives. Les échelles varient de la longue durée ? la formation d’un espace européen de la connaissance ? au temps court de l’événement ? Mai 68 ?, en passant par les processus à moyen terme, tels que la transformation des champs intellectuels en Europe aux XIXe et XXIe siècles, leur internationalisation, l’évolution des relations culturelles.
Véritable défi pour la recherche historique, l’étude de cet héritage et sa réévaluation re-présentent aussi un enjeu culturel et politique pour l’avenir de la construction européenne.

Introduction, par Gisèle Sapiro
Les conditions sociales de la circulation internationale des idées
I. Désintégration de l’espace intellectuel en Europe
1.  L’émergence d’un espace européen des connaissances sur l’homme en société : cadres institutionnels et démographiques, par Victor Karady
La formation d’un espace intellectuel européen - La nationalisation.
2. Les intellectuels en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, essai de comparaison, par Christophe Charle
Les transformations de la vie et des professions intellectuelles depuis 1860 : Les origines de la poussée éducative - Diversification de l’offre culturelle - Les nouvelles positions intellectuelles - Les intellectuels d’État - L’émergence d’un marché de masse - Les contraintes économiques sur la vie intellectuelle - Professions intellectuelles et peur sociale : les prolétaires intellectuels.
Modèles d’engagement : La Russie : de la naissance de l’intelligentsia à l’intellectuel révolutionnaire - L’Europe libérale : anciennes élites et nouveaux intellectuels - Intellectuels européens et modernité.
3. L’internationalisation des champs intellectuels dans l’entre-deux-guerres : facteurs professionnels et politiques, par Gisèle Sapiro
L’organisation professionnelle et les relations intellectuelles internationales.
La politisation du champ intellectuel.
4. La recomposition de l’espace intellectuel en Europe après 1945par Anna Boschetti
Les effets des contraintes étatiques dans les régimes autoritaires.
Les champs intellectuels des démocraties parlementaires. Parallélismes et décalages : France et Italie. Affirmation et remise en cause du modèle sartrienFormes et limites de l’engagement des écrivains en Allemagne fédérale et en Suisse - Faiblesse ou intégration ? – Intellectuels et pouvoir en Grande-Bretagne et dans les autres pays du nord-ouest européen.
Les conditions sociales de la circulation des modèles intellectuels et des échanges transnationaux.
5. Quand les phrases interdites descendaient dans la rue : mouvements sociaux et internationalisation ? l’exemple de Mai 68, par Ingrid Gilcher-Holtey
II / La littérature en Europe : des États-nations à la mondialisation
6. Le champ littéraire entre la dimension nationale et transnationale, par Joseph Jurt
La constitution d’une littérature nationale.
En France : une littérature nationale universelle ?
L’espace francophone - Un champ littéraire international.
Une ou plusieurs littératures allemandes ?
7. La littérature européenne : juste un degré supérieur d’universalité ?, par Pascale Casanova
Histoire et politique.
Un espace littéraire en formation.
Jalons pour une histoire littéraire européenne.
8. L’Europe, centre du marché mondial de la traductionpar Gisèle Sapiro
Le rôle de l’Europe dans la formation d’un marché international de la traduction.
Une nouvelle configuration spatiale du marché mondial de la traduction : Les traductions littéraires ; Les traductions en sciences humaines et sociales
Géographie des échanges culturels.
Annexes au chapitre 8.
III / Les sciences humaines et sociales entre nationalisme et internationalisme
9. Repenser la question des traditions nationales en sciences sociales
, par Johan Heilbron
Reconceptualiser la question des traditions nationales
10.  Internationalisation des sciences sociales : les leçons d’une histoire transnationale, par Johan Heilbron, Nicolas Guilhot et Laurent Jeanpierre
Les institutions scientifiques internationales et les réseaux transnationaux.
Les migrations intellectuelles.
Les politiques d’échanges scientifiques transnationaux
11. La sociologie européenne existe-t-elle ?, par Johan Heilbron
Le sens de l’Europe.
L’univers des références.
12. L’internationalisation de la recherche en sciences sociales et humaines en Europe (1980-2006), par Yves Gingras et Johan Heilbron
Une croissance accélérée des collaborations internationales : L’évolution des collaborations intra-européennes.
Expansion et signification des revues européennes : La signification internationale des revues européennesL’import-export des références.
Conclusions.
Annexes au chapitre 12.
Annexes : Quelques principes et propositions pour réfléchir à la formation d’un espace européen.
Les auteurs.