AFS RT 27
Sociologie des intellectuels et de l'expertise: savoir et pouvoir
Réédition: Histoire de lecteurs, un ouvrage coordonné par Gérard Mauger, Claude Poliak et Bernard Pudal

Gérard Mauger, Claude Poliak, Bernard Pudal, Histoires de lecteurs, Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 2010

Comment expliquer les apparentes exceptions à la relation établie entre capital culturel détenu et intensité des pratiques de lecture ? Pour tenter d’en rendre raison, nous nous sommes efforcés de mettre en rapport la « bibliothèque », l’« itinéraire de lecteur » et la « trajectoire biographique » de chacun(e) des enquêté(e)s. Si ces « histoires de lecteurs » ne décrivent évidemment pas l’ensemble des cas de figures imaginables, nous nous sommes efforcés néanmoins de dégager quelques principes d’intel­ligibilité : en fonction de l’appartenance de génération (« Les bibliothèques de la génération de mai 1968 »), de la position occupée dans la division du travail (« Lectures professionnelles et professionnels de la lecture »), de la position occupée dans la division sexuelle du travail (« Lectures : masculin/féminin »). Les usages sociaux de la lecture – lectures de divertissement, lectures didactiques, lectures de salut et lectures esthètes – trouvent leur principe dans l’histoire et la position (scolaire, familiale, professionnelle, politique, religieuse, etc.) de chaque lecteur dans l’espace social. Cette enquête s’adresse à toutes celles et tous ceux, bibliothécaires, documentalistes, libraires, enseignants, dont le livre et la lecture sont le métier, mais aussi à tout lecteur « grand » ou « petit » : on peut imaginer en effet que ces histoires de lecteurs susciteront des identifications ou, à l’inverse, des démarcations ou des oppositions, conviant ainsi chaque lecteur à la réflexion sur son propre itinéraire de lecteur. Telle est en tout cas une des ambitions de ce livre.

Claude Poliak, sociologue,chargée de recherche au CNRS. Elle a publié Aux frontières du champ littéraire. Sociologie des écrivains amateurs (Economica, 2006), La vocation d’auto­didacte (l’Harmattan, 1992).

Gérard Mauger, sociologue, est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a publié récemment Sociologie de la délinquance juvénile (La Découverte, 2009) et L’émeute de novembre 2005. Une révolte protopolitique (éditions du Croquant, 2006).

Bernard Pudal est professeur de sciences politiques à Paris-Ouest-Nanterre-La Défense et chercheur au CSU. Il a publié Un monde défait. Les communistes français de 1956 à nos jours (éditions du Croquant, 2009) et a codirigé Mai-Juin 68 (éditions de l’Atelier, 2008).

Table des matières

Aux lecteurs
Gérard Mauger, Claude Poliak, Bernard Pudal

Introduction

Bibliothèques, itinéraires de lecteurs et trajectoires biographiques
Gérard Mauger, Claude Poliak, Bernard Pudal
Pratiques de lecture et capital culturel
Les pièges de l’ethnocentrisme lettré
Une situation d’examen culturel
La mise en scène du livre dans l’espace domestique
Le questionnaire
Un échantillon contrasté
Annexe

Première partie

Les bibliothèques de « la génération de mai 68 »
Gérard Mauger et Claude Poliak

Du lire au faire
Gérard Mauger et Claude Poliak
Ce qu’une bibliothèque peut dire
La bibliothèque exposée
La bibliothèque dissimulée
La bibliothèque reléguée
Des familles hétérogames
Un étudiant de première génération
Les lectures interdites
Les lectures d’un militant révolutionnaire
Une parenthèse « contre-culturelle »
De la « contre-culture » au « néo-libéralisme »
Lire, faire, écrire
Annexe. Lectures du 1er avril 1993 au 1er octobre 1993

La lecture au fond des bois d’un neveu de Zarathoustra
Bernard Pudal
Biographie d’une double vie
Itinéraire de lecture
Le culte du livre
Le livre-objet dans la bibliothèque
Lire
L’honnête homme et l’homme de lettres
Un écrivain d’intention
Le profane et le sacré

Contre-culture et lecture
Claude Poliak
La lecture absente
Le recours à la lecture
Bibliothèques et trajectoire biographique
Annexe. Une bibliothèque contre-culturelle

La volonté de savoir
Gérard Mauger
Mise en scène domestique du livre et présentation de soi
Une documentaliste autodidacte
Un ouvrier philosophe

Deuxième partie

Lectures professionnelles et professionnels de la lecture
Gérard Mauger et Claude Poliak
« Monde des choses matérielles » et « monde des choses humaines »
Usages professionnels de la lecture

La mise en valeur du petit domaine
Bernard Pudal
Les imprimés et leurs emplacements
Pierre et le monde des choses matérielles : la nature objet
Marie-Pierre et le monde des choses humaines : lire pour lier
L’initiation à la littérature et son échec

*Les lectures documentaires d’un jardinier et les lectures
d’évasion d’une employée*
Claude Poliak
Le Bon Jardinier
Une lectrice « moyenne »
Annexe. Inventaire de la bibliothèque

Engagement littéraire et engagement partisan
Claude Poliak
Frédéric : un autodidacte de deuxième génération
Un lecteur esthète en quête de soi
Lire et relire : une passion d’enfance ?
Annexe. Un classement indigène de la bibliothèque familiale

Les lectures lettrées de deux professeurs de lettres
Bernard Pudal
Paul C. : un apprentissage différé d’un plaisir « lettré »
Pour conclure

Troisième partie

Lectures : masculin/féminin
Gérard Mauger et Claude Poliak
Positions masculines et positions féminines dans l’espace social
La sexualisation des habitus
L’offre de lecture « féminine-féministe »
Lectures féminines, lectures masculines, lectures mixtes
Jeux « imaginaires » et jeux « sérieux »

La domination culturelle au sein du couple
Gérard Mauger et Claude Poliak
Un lecteur-type de Science et Vie
La lecture : une revanche sociale et culturelle

Prétention et indifférence à la légitimité culturelle
Claude Poliak
Deux familles des classes dominantes
Julien et Valérie L. : la légitimité culturelle en représentation
Julien : socio-génèse d’un habitus bourgeois
Itinéraire de lectrice de Valérie L.
Symphonie lectorale
« En haine du roman »
En quête de genres « nobles »
Sophie et Jacques de V. : l’indifférence à la légitimité culturelle
Sophie de V. : entre « rigidité » et « détente »
Jacques de V. : l’anti-intellectualisme viril
La « faible lecture » dans les classes dominantes
Annexe 1. Inventaire des livres de la famille L.
Annexe 2. Inventaire des livres de la famille de V.

Lecture et stratégies familiales de scolarisation
Gérard Mauger
Maman lit des polars
Papa ne lit pas
Les enfants trinquent…

Féminisme, féminin, psychologie
Bernard Pudal
Remarques sur la relation d’enquête
Trajectoire sociale et itinéraire de lecture
Lecture(s) et bibliothèque(s)
L’espace lectoral
Annexe. Inventaire raisonné de la bibliothèque

Des romans « d’évasion » aux séries américaines
Gérard Mauger
Un héritage culturel féminin populaire
Un cursus scolaire interrompu
Un itinéraire de lectrice idéal-typique
Achats et circulation des livres
Les intérêts investis dans la lecture
« Crise conjugale » et « panne de lecture »

Les évasions « réalistes » d’une technicienne
Gérard Mauger
Une lignée ascendante
Fille de son père et de sa mère
L’intérêt pour le monde des choses matérielles
Héritages culturels
Itinéraire de lectrice
Autoportrait d’une lectrice
Les trois causes de l’aversion pour « l’eau de rose »
« S’évader, satisfaire sa curiosité, s’enrichir »

Conclusions

Socio-biographie de lecteurs
Bernard Pudal
Événements biographiques et événements historiques
Deux matrices
Incohérences statutaires et itinéraires de lectures : les générations de 68.
Cohérences biographiques, vieillissement social et itinéraires de lectures
Trajectoire biographique et itinéraire de lecture : une autonomie relative

Les usages sociaux de la lecture
Gérard Mauger et Claude Poliak
Lecture de divertissement
Lecture didactique
Lecture de salut
Lecture esthète et ethnocentrisme lettré

Bibliographie